Sommaire

Traitement de la mucite

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La mucite est une inflammation des muqueuses. Elle est caractérisée par un gonflement, une rougeur accompagnée d'une sensation de chaleur. Les mucites sont très fréquentes lors des traitements anti-cancéreux par chimiothérapie ou radiothérapie.

Voici les mesures à adopter dans le traitement de la mucite.

Zoom sur la mucite

Symptômes de la mucite

Il existe 4 grades d'évolution de la mucite :

  • Grade 0 : muqueuse normale, absence de douleur, alimentation normale.
  • Grade 1 : rougeur, chaleur, douleur modérée, alimentation normale.
  • Grade 2 : rougeur, chaleur, petites ulcérations localisées, alimentation solide encore possible.
  • Grade 3 : rougeur, chaleur, grosses ulcérations pouvant même gagner l'œsophage, alimentation liquide.

Causes

Une petite plaie de la bouche mal soignée peut entraîner une mucite chez une personne normale ; elle évolue favorablement avec de simples bains de bouche.

La mucite touche dans la très grande majorité des cas les personnes sous traitement par chimiothérapie ou radiothérapie. En effet, les produits injectés lors d'un traitement contre le cancer peuvent provoquer l'inflammation des muqueuses. Ces patients requièrent un suivi et un traitement spécifique de leur mucite.

1. Prévenez la mucite

Pour prévenir la mucite pendant une chimiothérapie :

  • Gardez une bonne hygiène dentaire en vous brossant les dents après chaque repas. Changez régulièrement de brosse à dents, préférez une brosse souple voir ultra-souple afin d'éviter d'irriter d'avantage vos muqueuses.
  • Consultez votre dentiste avant de débuter vos séances de chimiothérapie afin de déceler d'éventuels risques de lésions buccales.
  • Utilisez des brossettes inter-dentaires ou un fil dentaire doux pour déloger tout résidu de nourriture.
  • Rincez-vous la bouche avec du bicarbonate de sodium à 1,4 % après chaque brossage ou avec le mélange bicarbonate/antifongique prescrit par votre médecin.
  • Sucez de la glace à l'eau ou des glaçons pendant votre séance de chimiothérapie car le froid resserre les petits vaisseaux et évite ainsi la propagation du produit dans la muqueuse buccale.

2. Traitez la mucite

Ne laissez pas traîner les lésions en vous disant que ça passera tout seul. Agissez rapidement dès les premiers signes en contactant votre médecin oncologue. Signalez le moindre problème buccal à l'équipe médicale afin que le médecin vous prescrive une solution de bain de bouche adaptée à vos problèmes.

Une mucite qui s'aggrave peut-être extrêmement invalidante pour le patient, donc il convient d'être très vigilant :

  • Si la mucite s'accompagne de fièvre, parlez en immédiatement à votre médecin qui vous prescrira le traitement anti-pyrétique adapté.
  • Faites des bains de bouches 6 fois par jour avec la solution prescrite par votre médecin et préparée par votre pharmacien. Il est impératif de changer chaque jour de flacon, afin d'éviter toute contamination. Il faut garder vos flacons au frigo car en plus de la conservation, le froid calmera votre douleur.
  • Prenez régulièrement les antalgiques prescrits (paracétamol, codéine, morphiniques…) par votre médecin, afin de souffrir le minimum.
  • Utilisez du Kalium Bichromicum et du Mercurius Corrosivus à hauteur de 5 granules 3 fois par jour.

3. Soulagez la douleur due à la mucite

Pour soulager la douleur due à la mucite :

  • Mangez lentement. Vos aliments devront être coupés en petits morceaux et vous devrez les mâcher longuement.
  • Évitez les repas trop lourds. Préférez les petites collations tout au long de la journée.
  • Privilégiez les repas froids ou tièdes.
  • Buvez des boissons fraîches de type cola, thé vert froid ou eau minérale, à hauteur de 1,5 l par jour minimum, afin de bien vous réhydrater.
  • Aidez-vous d'une paille pour boire si nécessaire.
  • Préférez les aliments mous, liquides ou semi-liquides.
  • Hydratez votre bouche en suçant des glaçons, des bonbons, afin de stimuler la sécrétion salivaire. Des sprays contre l'hyposialie existent en pharmacie, parlez-en à votre pharmacien.
  • Hydratez-vous les lèvres à l'aide d'un baume labial ou plus simplement de vaseline.

Matériel nécessaire pour traiter une mucite

Imprimer
Bain de bouche

Bain de bouche

À partir de 3 €

Brosse à dents

Brosse à dents

Environ 5 € (souvent en lot)

Brosse à dents électrique

Brosse à dents électrique

De 6 à 150 €

Brossettes inter-dentaires

Brossettes inter-dentaires

4 € environ

Eau gazeuse

Eau gazeuse

0,50 € la bouteille

Sticks de gel hydro-rétenteur

Sticks de gel hydro-rétenteur

3 à 6 € le stick

Vaseline

Vaseline

5 €