Polype cancéreux

Écrit par les experts Ooreka

Les polypes cancéreux sont des excroissances anormales mais souvent bénignes, au même titre que :

Les polypes cancéreux : des tumeurs bénignes

Les polypes sont des tumeurs bénignes, des excroissances, qui se développent sur les muqueuses. De façon générale, les polypes apparaissent de façon multiple sur la paroi de l'organe concerné.

Les polypes sont fréquents au niveau :

  • du tube digestif et plus particulièrement au niveau du rectum et du côlon ;
  • de la muqueuse utérine ;
  • du nez ;
  • du larynx.

Causes des polypes intestinaux

Près de la moitié de la population des pays industrialisés présente des polypes intestinaux. Il semblerait que les facteurs de risques d'apparition de ces excroissances soient :

  • un surpoids ;
  • une alimentation riche en graisses et pauvre en fibres ;
  • la consommation de tabac ;
  • la consommation importante d'alcool ;
  • l'absence d'exercice (sédentarité) ;
  • les antécédents familiaux ;
  • les pathologies inflammatoires du côlon.

Par ailleurs, les personnes âgées de plus de 50 ans présentent davantage de risque de présenter des polypes cancéreux que les autres.

Symptômes fréquents associés aux polypes cancéreux

Les polypes entraînent parfois des symptômes liés à la région dans laquelle siègent les masses. Dans le cas de polypes digestifs, on retrouve :

  • de légers saignements lorsqu'ils sont de petite taille (du sang dans les selles par exemple) ;
  • des troubles digestifs (maux de ventre, constipation et diarrhée) ;
  • des obstructions du tube digestif (ou des fosses nasales) avec des risques d'invagination intestinale (une urgence chirurgicale) lorsqu'ils sont très volumineux.

Lorsqu'ils siègent au niveau du nez, il est fréquent de souffrir de troubles de l'odorat.

Deux principaux types de polypes cancéreux

Comme pour les nodules, les kystes ou les tumeurs, on distingue deux grandes catégories de polypes :

  • Les polypes bénins : ils font généralement moins d'un demi-centimètre et n'évoluent pas et conserveront toujours une taille raisonnable sans entraîner de complication majeure. Parmi eux :
    • les polypes hyperplasiques ;
    • les polypes harmatomateux ;
    • les polypes inflammatoires (associés à des pathologies telles que la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn).
  • Les polypes adénomateux, ou adénomes : ils se développent au niveau de la muqueuse du rectum et du côlon. Ils représentent à eux seuls environ 70 % des polypes. Ce sont ces polypes-là qui risquent d'évoluer et de progressivement devenir cancéreux. Les polypes adénomateux sont à l'origine de 80 % des cancers colorectaux.

Risques de cancérisation des polypes

Le risque de voir des polypes évoluer en cancer est directement lié à :

  • leur taille ;
  • leur nombre ;
  • la présence ou non d'anomalies de développement au niveau de la muqueuse (foyers dysplasiques).

Si cela doit arriver, les polypes adénomateux mettront en moyenne dix ans à se transformer en cancer. Néanmoins, par mesure de précaution, on procède généralement à l'ablation des polypes, même bénins.

Pour les détecter précocement, on procède à des coloscopies à partir de l'âge de 50 ans chez les personnes à risque. Des examens peuvent même être menés plus tôt en cas d'antécédents familiaux. Cet examen n'est réalisé que tous les dix ans si aucun antécédent familial ne le justifie et qu'une première coloscopie ne révèle rien d'anormal.


Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !