Kyste

Écrit par les experts Ooreka

Un kyste est une tumeur, le plus souvent bénigne, tout comme :

Qu'est-ce qu'un kyste ?

Un kyste est une cavité pathologique, une sorte de sac, contenant un liquide et qui possède sa propre paroi. Il est presque systématiquement bénin. Les masses kystiques cancéreuses sont donc plutôt rares.

Les kystes peuvent se développer sur n'importe quel organe. Néanmoins, on en retrouve principalement au niveau :

  • de la peau ;
  • des reins ;
  • des seins ;
  • des ovaires ;
  • des poignées (kystes synoviaux qui se développent suite à un choc).

Ces kystes bénins sont très fréquents et, dans la mesure où ils n'entraînent aucun symptôme, ils passent souvent inaperçus.

Dangerosité des kystes

Les kystes sont rarement dangereux en eux-mêmes. Néanmoins, ils peuvent devenir problématiques en fonction de leur localisation et de leur taille. Outre le fait que, s'ils sont visibles, ils sont peu esthétiques, ils sont susceptibles de compresser les structures voisines.

Par ailleurs, le fait de présenter un kyste sur un organe augmente le risque de développer un cancer au niveau de ce même organe. En effet, quoique bénins, les kystes peuvent être le siège de départ de certaines tumeurs malignes, notamment les kystes du pancréas ou de l'ovaire, bien que cela reste rare.

Tout dépend :

  • de la localisation du kyste (par exemple la plupart des kystes aux reins et aux seins ne nécessitent aucune intervention) ;
  • de l'âge du patient ;
  • des éventuels symptômes provoqués par le kyste ;
  • des symptômes annexes (état général du patient).

Surveillance des kystes

Comme les nodules, les kystes sont à surveiller. En effet, leur ablation n'est pas systématique car :

  • un certain nombre d'entre eux se résorbent d'eux-mêmes ;
  • certains kystes ne causent ni douleur ni complication.

La surveillance à mettre en place dépend donc du type de kyste et des résultats obtenus aux examens d'imagerie médicale.


Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !