Sommaire

L'IRM abdomino-pelvienne est un examen d'imagerie médicale permettant de visualiser les organes de la cavité abdominale ainsi que ceux de la région pelvienne. Ce type d'IRM est souvent utilisé pour étudier certaines maladies digestives ou certains cancers de la cavité abdominale. L'IRM étant une méthode permettant la visualisation des organes en 3D, elle permet souvent d'affiner le diagnostic initialement posé par une échographie ou un scanner.

Qu'est-ce qu'une IRM abdomino-pelvienne ?

L'IRM (imagerie par résonance magnétique) est une technique d'imagerie basée sur l'utilisation de la radiofréquence et du magnétisme. Il s'agit d'une machine qui se présente sous la forme d'un grand tunnel générant un fort champ électromagnétique. L'IRM peut être utilisée pour étudier différentes parties du corps comme le crâne (IRM cérébrale), la colonne vertébrale (IRM du rachis) ou les organes de la cavité abdominale. On la nomme dans ce cas IRM abdomino-pelvienne.

Pourquoi pratiquer une IRM abdomino-pelvienne ?

L'IRM abdomino-pelvienne permet d'obtenir des informations précises sur les organes de la cavité abdominale. Néanmoins, le scanner est souvent préféré à l'IRM en première intention, du fait du temps à obtenir un rendez-vous (il faut parfois patienter plusieurs mois). L'IRM est ainsi utilisée pour :

  • étudier l'évolution de masses tumorales abdominales ou pelviennes ;
  • caractériser une lésion détectée à la radiographie ou au scanner ;
  • analyser une malformation ;
  • étudier précisément l'impact de maladies intestinales chroniques (maladie de Crohn, recto-colite hémorragique...) ;
  • préciser un diagnostic ou préparer une intervention chirurgicale.

Comment se déroule une IRM abdomino-pelvienne ?

IRM abdominopelvienne : préparation de l'examen

L'IRM est un examen indolore qui peut être réalisé avec ou sans injection d'un produit de contraste, le gadolinium. Le patient, après avoir rempli les formulaires d'usage (renseignant notamment la présence d'éléments métalliques dans le corps pouvant empêcher l'examen) est invité à se déshabiller et enlever ses bijoux. Il est ensuite installé sur la table d'IRM et une voie veineuse est posée si une injection doit être pratiquée.

IRM abdominopelvienne : déroulement de l'examen

La table d'IRM se déplace lentement en direction du tunnel. Le bruit de l'IRM est très fort et peut être impressionnant, c'est pour cela qu'un casque anti-bruit est fourni pour plus de confort. Le patient doit s'efforcer d'être immobile et parfois on l'invitera à retenir sa respiration quelques secondes. La durée de l'examen n'excède généralement pas une demi-heure.

IRM abdominopelvienne : analyse des résultats

Les résultats d'une IRM sont très longs à obtenir et il faut souvent revenir dans le service pour récupérer ses nombreux clichés. Les images sont analysées et classées, puis enregistrées sur CD-Rom. Généralement, le praticien donne un bref compte rendu de l'examen et invite le patient à venir chercher ultérieurement les résultats complets.

Quelles sont les contre-indications d'une IRM abdomino-pelvienne ?

Comme toute IRM, la présence d'éléments métalliques dans le corps est une contre-indication absolue. En effet, sous l'effet du puissant champ magnétique, les éléments ferreux peuvent se déplacer dans le corps et provoquer d'importants problèmes de santé. Les personnes porteuses de pacemaker ou de valves cardiaques ne peuvent donc pas passer d'IRM.

Les patients allergiques au produit de contraste ou en insuffisance rénale sévère ne doivent subir d'examen avec injection de gadolinium.

Ces pros peuvent vous aider