Sommaire

Caractérisée par une production anormale d’hormones masculines, une hyperandrogénie peut être diagnostiquée chez la femme. Faisons le point sur ce dysfonctionnement : définition, symptômes, causes, diagnostic et prise en charge.

Qu'est-ce qu'une hyperandrogénie ?

L’hyperandrogénie se caractérise par une production excessive d’hormones sexuelles masculines, aussi connues comme les hormones androgènes ou les androgènes. Parmi ces hormones, la plus connue et la plus abondante est la testostérone. Néanmoins, il existe d'autres androgènes comme la déhydroépiandrostérone (DHEA), le sulfate de déhydroépiandrostérone (DHEAS), ou encore l’androstènedione. Majoritairement sécrétées au niveau des testicules chez l’homme, ces hormones peuvent également être produites au niveau des glandes surrénales chez l’homme et des ovaires chez la femme. Impliquées dans plusieurs fonctions de l'organisme, ces hormones peuvent engendrer des complications en cas de surproduction.

Quels sont les symptômes et les conséquences d’une hyperandrogénie ?

Diagnostiquée chez la femme, l’hyperandrogénie peut se manifester par différentes manifestations cliniques comme :

  • Un hirsutisme, c'est-à-dire l'apparition d'une pilosité excessive chez la femme, notamment au niveau du visage, du cou et du thorax ;
  • Une acné, qui peut être persistante chez certains patients ;
  • Les signes d’une aménorrhée, c’est-à-dire l’absence de menstruations chez la femme.

Quelles sont les causes d'une hyperandrogénie ?

L'hyperandrogénie peut avoir différentes causes. Elle peut notamment être due :

Quelles est la prise en charge de l’hyperandrogénie ?

Diagnostic de l'hyperandrogénie

Le diagnostic d’une hyperandrogénie commence par un examen clinique afin d'évaluer les symptômes. Pour approfondir le diagnostic, le médecin demande généralement des examens biologiques complémentaires tels qu'un dosage sanguin des androgènes, dont la testostérone.

Si des anomalies sont confirmées par le dosage sanguin, d'autres examens peuvent être mis en place pour identifier la cause de l'hyperandrogénie. Ces examens peuvent par exemple être des dosages hormonaux approfondis ou des examens d'imagerie médicale.

Lire l'article Ooreka

Traitements de l’hyperandrogénie

Le traitement de l’hyperandrogénie passe dans un premier temps par la prise en charge des symptômes. Pour cela, différentes solutions peuvent être préconisées par les professionnels de santé :

  • Un traitement à base d’anti-androgènes, qui sont des substances permettant de diminuer, voire d'empêcher l’activité des hormones androgènes. Attention, ce traitement n'est pas sans effets secondaires. En effet, selon une étude américaine, l’exposition à un traitement anti-androgénique serait associée à un risque accru de maladie d’Alzheimer et de démence.
  • La prise de certaines pilules contraceptives, permettant de contrebalancer les effets des hormones androgènes.
  • Des traitements dermatologiques, pour lutter notamment contre l'acné.

Dès que la cause de l’hyperandrogénie est identifiée, le traitement devient plus ciblé. Des traitements spécifiques sont alors proposés. Cela est notamment le cas lors du diagnostic d'une tumeur avec la mise en place d'une chimiothérapie, d'une thérapie ciblée ou encore d'une opération chirurgicale.

Ces pros peuvent vous aider