Sommaire

La tumeur de la parotide est une excroissance localisée sur la glande parotide. Elles sont rares et souvent bénignes mais il peut arriver qu'elles soient cancéreuses. Le diagnostic est souvent posé fortuitement car les signes ne sont pas forcément identifiables. Le traitement de référence de la tumeur de la parotide reste l’exérèse chirurgicale.

Qu'est-ce qu'une tumeur de la parotide ?

Les tumeurs de la parotide sont des tumeurs rares touchant la glande parotide.

La glande parotide est une glande située sous la mâchoire et permettant la fabrication de la salive. La salive a pour rôle d'humidifier les aliments et possède un rôle anti-microbien.

Ces tumeurs sont souvent des excroissances bénignes mais, dans certains cas, il peut s'agir de tumeurs malignes.

Lire l'article Ooreka

Tumeur de la parotide : facteurs de risques

Il n'existe pas de facteurs de risques très spécifiques d'une tumeur de la parotide. Comme toutes les tumeurs, il s'agit d'une maladie multifactorielle.

Dans le cas de développement de tumeurs malignes, on peut cependant rapprocher certains facteurs comme le tabagisme, le virus d'Epstein-Barr ou une irradiation répétée de la tête et du cou.

Lire l'article Ooreka

Tumeur de la parotide : symptômes et formes

La plupart des tumeurs de la parotide sont découvertes par hasard car les signes ne sont pas forcément très marqués. Cependant, il existe certains signes qui doivent alerter comme :

  • une masse grossissant rapidement sous l'oreille, elle peut ainsi soulever le lobe de l'oreille ;
  • une masse localisée sur la joue ou dans le pharynx car la tumeur peut grossir en périphérie ;
  • des douleurs ou des picotements au niveau de la face, car la glande parotide est parcourue par le nerf facial qui gouverne les muscles du visage ;
  • une dysphagie (difficultés à avaler).

Diagnostic de la tumeur de la parotide

Le diagnostic repose sur la palpation et l’étude de la masse observée sous l'oreille (généralement).

Une tumeur de la parotide doit être différenciée d'une tuméfaction inflammatoire comme une parotidite par exemple (inflammation de la parotide). Des examens complémentaires peuvent être prescrits comme une IRM ou un scanner.

Une biopsie est effectuée automatiquement lors de l'ablation chirurgicale de la tumeur afin de vérifier la nature bénigne ou maligne de la tumeur.

Traitement des tumeurs de la parotide

Le traitement des tumeurs est avant tout chirurgical. L'exérèse est le traitement de référence dans le traitement des tumeurs de la parotide. Cet acte chirurgical permet également de vérifier la nature de la tumeur.

Traitement des tumeurs bénignes 

Pour les tumeurs bénignes, cette exérèse est suffisante et il existe peu de récidive. L'incision reste discrète et si la tumeur est bénigne il n'est pas forcément nécessaire d'enlever toute la glande.

Traitement des tumeurs malignes

Pour les tumeurs malignes, le traitement chirurgical peut être associé à un curetage des ganglions les plus proches et éventuellement une chimiothérapie ou une radiothérapie. Si la tumeur est trop importante, la glande est enlevée totalement.

Effets secondaires du traitement

Les complications sont surtout liées à l'intervention chirurgicale.

Le nerf facial, parcourant la glande parotide, peut être lésé ou endommagé. Des effets secondaires, comme de légères paralysies d'une partie du visage, sont souvent observés mais, heureusement, ces paralysies disparaissent avec le temps.

Si le nerf facial venait à être endommagé, une greffe nerveuse pourrait être réalisée afin de réparer le nerf. De petites insensibilités peuvent également perdurer mais, dans la plupart des cas, elles se résorbent d'elles-mêmes.

Si une radiothérapie est pratiquée, elle peut (dans 50 % des cas) entraîner un manque de salivation (hyposialie ou xérostomie) irréversible. Il serait toutefois possible de réduire l’incidence et la sévérité de ces xérostomies radio-induites en pratiquant en parallèle des séances d’acupuncture trois fois par semaine durant 6 à 7 semaines.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Comprendre le cancer

Sommaire