Sommaire

Un frottis inflammatoire peut être un résultat révélé par l’analyse des cellules recueillies lors d’un examen gynécologique.

Quelles sont les causes d’une inflammation découverte après un frottis ? Que faire en cas de frottis inflammatoire ? Quels liens existent-ils entre un frottis inflammatoire et le dépistage du cancer ?

Le point dans notre article.

Qu’est-ce qu’un frottis inflammatoire ?

Dans les résultats suite à une analyse des cellules prélevées lors d’un frottis gynécologique, un frottis inflammatoire peut être découvert.

Ce résultat révèle qu’il y a une inflammation au niveau du col de l’utérus ou du vagin.

Dans la plupart des cas, le frottis inflammatoire est sans conséquence. L’inflammation est alors traitée à l’aide de médicaments anti-infectieux locaux.

Un nouveau frottis est ensuite à prévoir afin de vérifier que l’inflammation a bien été soignée.

Frottis inflammatoire : quelles causes ?

Cas les plus fréquents

Une inflammation découverte par l’analyse des cellules recueillies par un frottis gynécologique peut être par exemple :

  • une cervicite (inflammation du col de l’utérus) ;
  • une endocervicite (inflammation de la paroi interne du col de l’utérus) ;
  • une exocervicite (inflammation de la paroi externe du col de l’utérus).

Lien entre frottis inflammatoire et cancer du col de l’utérus

Il ne faut pas confondre inflammation et infection. Un frottis inflammatoire révèle tout d’abord une inflammation.

En recherchant les causes de cette inflammation, on peut identifier une infection. Une infection peut être due à une levure (candidose, par exemple), à une bactérie (chlamydia, par exemple) ou à un virus (papillomavirus, par exemple).

Autres résultats et interventions suite à un frottis inflammatoire

Qu’est-ce qu’un remaniement jonctionnel ?

On parle de remaniement jonctionnel pour décrire un changement d’aspect des tissus ou des cellules de jonction du col de l’utérus, suite à une transformation qui peut être due à diverses causes.

On parle de remaniement métaplasique quand un ensemble de cellules évoque une transformation précancéreuse, mais cela ne signifie pas forcément qu’il s’agit d’un cancer. Un nouveau frottis permet de surveiller l’évolution de ces cellules.

Que signifie la présence de cellules endocervicales et jonctionnelles ?

La présence de cellules endocervicales et jonctionnelles signifie que le frottis a permis de recueillir des cellules du col de l’utérus dans toutes ses parties internes comme externes.

Qu’est-ce qu’une cellule koïlocytaire ?

Les koïlocytes sont des cellules anormales qui peuvent être les conséquences d’une infection par le papillomavirus. Un amas de cellules koïlocytaires peut conduire au diagnostic d’un condylome (verrue génitale due à une infection sexuellement transmissible).

Qu’est-ce qu’une cellule dysplasique ?

On trouve des cellules dysplasiques au niveau de lésions précancéreuses. Elles sont à surveiller : elles peuvent régresser naturellement ou doivent être traitées lorsqu’elles peuvent être le début d’un cancer.

Qu’est-ce qu’une colposcopie ?

Une colposcopie est un examen gynécologique qui permet de prélever des tissus à analyser (biopsie).

Qu’est-ce qu’une conisation ?

Une conisation est le terme médical correspondant à l’ablation d’une partie du col de l’utérus.