Cancer du pénis

Écrit par les experts Ooreka
Cancer du pénis

Le cancer du pénis est une pathologie peu fréquente, survenant chez l'homme autour de 60 ans. En Occident, la prévalence du cancer du pénis est de 0,7 %.

Le point dans notre article.

Cancer du pénis : qu'est-ce que c'est ?

La lésion initiale est le plus souvent bourgeonnante ou ulcéreuse (creusée) située au niveau du gland, voire du prépuce.

Anatomie du pénis

Le pénis appartient à l'appareil génital masculin. Il a une double fonction : urinaire et sexuelle.

Schématiquement, le pénis contient dans toute sa longueur :

  • deux corps caverneux permettant l'érection et ainsi l'acte sexuel ;
  • le corps spongieux, entourant le canal urinaire appelé urètre.

À l'extrémité du pénis se trouve le gland, recouvert d'un excédent de peau : le prépuce.

Différents types de cancer

Le cancer du pénis peut se développer au dépend de la peau ou bien des tissus internes du pénis : il s'agit du carcinome épidermoïde.

Plus rarement, il peut s'agir de : carcinome basocellulaire, mélanome.

Certains facteurs prédisposent au développement d'un cancer du pénis :

  • défaut d'hygiène ;
  • phimosis (le phimosis correspond à un rétrécissement de l'extrémité du prépuce qui empêche de décalotter le gland) ;
  • maladie dermatologique du gland ou du prépuce pouvant se cancériser secondairement comme un grain de beauté par exemple ;
  • infection par le HPV (virus du papillome humain).

Le recours à des soins réguliers d'hygiène, avec décalottage systématique, reste la meilleure des préventions.

Prise en charge du cancer du pénis

Il existe un important retard diagnostic entre l'apparition initiale de la lésion et la première consultation spécialisée.

Diagnostic

Le diagnostic d'une lésion pré-cancéreuse est difficile, imposant systématiquement une consultation dermatologique spécialisée et une biopsie (prélèvement) afin de réaliser un examen anatomo-pathologique.

À ses débuts, la lésion est indolore. Certains signes peuvent alerter :

  • tache rouge au niveau du gland, persistante malgré une hygiène correcte ;
  • décallotage impossible.

Les signes cliniques apparaissent au cours de l'évolution de la tumeur :

  • brûlures ;
  • démangeaisons ;
  • saignement au contact ;
  • augmentation de volume du gland, parfois masquée par un phimosis ;
  • les signes urinaires sont rares.

L'évolution du cancer du pénis est progressive, sur plusieurs mois. L'extension est d'abord locale puis régionale.

Rarement, le cancer du pénis atteint le stade métastatique : les amas de cellules cancéreuses migratrices rejoignent les relais ganglionnaires inguinaux puis pelviens.

Traitement

La prise en charge d'un cancer du pénis nécessite un suivi pluri-disciplinaire par un spécialiste dermatologue ou urologue et un oncologue.

Certains examens permettent d'évaluer le stade du cancer :

  • IRM ou échographie pénienne : confirmer une extension à l'albuginée (membrane des corps caverneux) ;
  • scanner, IRM ou scintigraphie régionale : dépister les éventuelles métastases.

Le traitement du cancer du pénis repose sur deux principes :

  • curithérapie (équivalent à la radiothérapie) pour les tumeurs de petite taille ;
  • chirurgie : circoncision, amputation partielle ou totale du pénis selon le degré d'extension tumorale.

Un soutien psychologique est indispensable à la prise en charge d'un cancer du pénis.



Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !