Sommaire

Qu’est-ce qu’un thymome ? Qu’est-ce que le thymus ? Quel lien y a-t-il avec le système immunitaire ? Quels sont les différents types de thymome ? Quelles en sont les causes et les traitements ? Qu’est-ce que la classification de Masaoka-Koga ?

Toutes les réponses dans notre article.

Qu’est-ce qu’un thymome ?

Un thymome est une tumeur du thymus. On parle aussi de tumeur épithéliale thymique ou de néoplasie épithéliale thymique.

Le thymus est un organe situé entre le cœur et les poumons. Constitué de deux lobes unis par leur milieu, le thymus se développe de la naissance à la puberté, puis il régresse de manière progressive. Le thymus a un rôle dans le système immunitaire, il sert à la maturation des globules blancs (aussi appelés lymphocytes).

Un thymome apparaît de manière générale chez l’adulte entre l’âge de 30 et 70 ans et de façon très rare chez l’enfant.

Symptômes d’un thymome

Il faut savoir que dans la moitié des cas, un thymome ne donne pas de symptômes visibles. Autrement, un thymome peut se manifester par : une gêne à la respiration (dyspnée), des douleurs thoraciques, de la fatigue, une perte de poids, une toux, une pneumonie.

Un thymome peut être associé à :

Thymome : pose du diagnostic

Un thymome peut être identifié après un examen clinique, une radiographie du thorax, un scanner, une imagerie par résonance magnétique (IRM) et une analyse du tissu suspecté.

Les thymomes sont à différencier des lymphomes, des tumeurs à cellules germinales et des cancers en métastase.

Quels sont les types de thymome ?

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les thymomes sont classés en quatre groupes selon l’aspect des cellules de la tumeur :

  • les thymomes de type A (tumeurs composées de cellules en forme de fuseau ou ovales) ;
  • les thymomes de type B (tumeurs composées de cellules épithéliales rondes ou polygonales, avec trois sous-types B1, B2 et B3 selon la présence plus ou moins importantes de globules blancs) ;
  • les thymomes de type AB (tumeurs présentant l’aspect des thymomes de type A et une présence de globules blancs comme pour les thymomes de type B) ;
  • les thymomes de type C (tumeurs composées de cellules atypiques, on parle aussi de carcinome thymique).

Thymome : quel traitement ?

À un stade précoce, un thymome peut être retiré de manière complète chirurgicalement. Quand le stade est plus avancé ou que le thymome est considéré à risque, le traitement chirurgical est renforcé par une radiothérapie.

Ces pros peuvent vous aider