Sommaire

Lorsque la moelle osseuse est altérée ou que la rate fait un excès de zèle, les taux de cellules sanguines peuvent descendre en dessous de leur niveau habituel : c'est la pancytopénie. Face à la sévérité de la situation, il convient d'identifier rapidement la cause pour entreprendre les traitements qui s'imposent.

Toutes les infos dans notre article.

Pancytopénie : définition

La pancytopénie correspond à une diminution de la quantité des cellules présentes dans le sang :

  • Les globules rouges, chargés de transporter l’oxygène à l'ensemble des tissus.
  • Les globules blancs, qui assurent la défense de l'organisme face aux agressions.
  • Les plaquettes sanguines, qui permettent la coagulation du sang en cas de plaie.

L'ensemble de ces cellules sont produites au sein de la moelle osseuse, située au cœur des os, par les cellules souches hématopoïétiques.

Seuils critiques

Pour parler de pancytopénie, l’hémogramme (analyse du contenu du sang) doit mettre en évidence :

  • un taux d'hémoglobine inférieur à 13 grammes par décilitre de sang (anémie) ;
  • un taux de polynucléaires neutrophiles inférieur à 1,5 giga par litre de sang (neutropénie) ;
  • et un taux de plaquettes en dessous de 150 giga par litre de sang (thrombocytopénie);

Si seuls deux de ces trois critères sont présents, on parle de bicytopénie.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Conséquences de la pancytopénie

La pancytopénie est une situation grave car elle entraîne :

  • une grande fatigue, une pâleur du visage, un essoufflement ou des palpitations provoquées par l'anémie ;
  • un risque infectieux en raison de l'affaiblissement des défenses immunitaires ;
  • un risque d'hémorragie car la coagulation ne peut pas se dérouler de façon optimale.

Causes de la pancytopénie

Liées à la moelle osseuse

Des maladies, des traitements ou des carences peuvent altérer le fonctionnement de la moelle osseuse et ainsi conduire à la survenue de pancytopénie. Il s'agit principalement :

  • de l'aplasie médullaire : cette anomalie correspond à une raréfaction des cellules souches qui produisent les cellules sanguines ;
  • d'une carence en vitamines B12 ou en acide folique ;
  • de l'exposition à certaines substances : chimiothérapie, médicaments...
  • un cancer : un myélome (atteignant la moelle osseuse directement), une leucémie aiguë, ou lorsque des métastases liées à un autre type de cancer (sein, poumon, prostate, rein...) envahissent la moelle osseuse.

Extérieures à la moelle osseuse

La rate est un organe spécialisé dans l'épuration du sang : elle retient les microbes et les cellules sanguines en fin de vie. Mais dans certaines circonstances, son volume augmente, et elle capture une trop grande quantité de ces cellules sanguines, qui se raréfient ainsi dans le sang. Ceci survient par exemple :

  • en cas de maladie infectieuse : contamination par le VIH, tuberculose, mononucléose, syphilis, hépatite... ;
  • en cas de maladie du foie : cirrhose, ou une de ses complications, l'hypertension portale ;
  • certains cancers : lymphome (atteignant le système lymphatique), la maladie de Hodgkin ;
  • des maladies du sang héréditaires comme la la thalassémie ou la drépanocytose ;
  • des maladies inflammatoires : maladie cœliaque, colite ulcéreuse, maladie de Crohn, sarcoïdose...