Sommaire

Le scanner cérébral (aussi appelé « tomodensitométrie » ou « TDM ») est un examen d'imagerie radiologique permettant d'examiner le cerveau à la recherche de processus anormaux (tumeurs, métastases, abcès, etc.), ainsi que ses axes vasculaires et les os du crâne. Répété à intervalles réguliers, il permet par exemple de suivre l'évolution d'une tumeur et les effets du traitement.

Le point sur le scanner cérébral.

Scanner cérébral : qu'est-ce que c'est ?

Le scanner cérébral est un examen médical qui permet d'obtenir des images du cerveau et du crâne.

Il utilise un faisceau de rayons X tournant autour du crâne afin de réaliser plusieurs centaines de captures d'image. Le radiologue peut ensuite effectuer des coupes (horizontales, verticales, transversales) selon la pathologie explorée via le scanner. Des reconstitutions en 3D sont également possibles.

Il s'agit d'un examen irradiant à doses faibles. Il n'existe pas d'effet indésirable secondaire aux rayons X utilisés lors d'un scanner cérébral. Cependant, il convient de ne pas répéter les examens trop fréquemment en l'absence d'indication médicale.

Quand faire un scanner cérébral ?

Le scanner cérébral est un examen indiqué sur prescription médicale. Le médecin décidera en fonction de l'examen physique et de la description des symptômes de l'examen radiologique à réaliser.

Le scanner cérébral permet de diagnostiquer et de suivre de nombreuses pathologies :

Dans le cas des tumeurs ou des métastases cérébrales, le scanner permet d'en suivre la taille, la position, la vascularisation, ainsi que l'efficacité du traitement. Il devra être répété aussi souvent que nécessaire.

Comment se déroule un scanner cérébral ?

Il s'agit d'un examen rapide, qui ne dure que quelques minutes.

  • C'est un examen pratiqué en position allongée.
  • Un anneau ouvert tourne autour de la zone examinée au scanner. La table sur laquelle le patient est couché se déplace également sous l'anneau.
  • Le corps n'est pas enfermé dans un espace clos.
  • Il s'agit d'un examen indolore.

Scanner cérébral avec injection de produit de contraste

Lorsque le médecin le juge nécessaire, l'injection d'un produit de contraste iodé peut être nécessaire. Ce produit permet de mieux examiner certaines structures, notamment vasculaires, irriguant le cerveau.

Le produit de contraste est injecté dans une veine du bras via une perfusion.

Réactions possibles

Une sensation de chaleur peut être ressentie lors de l'injection du produit de contraste. Son action est de courte durée. Des irritations ou lésions de la veine peuvent venir compliquer l'injection du produit de contraste.

Une réaction allergique est également possible. Tout symptôme anormal doit être communiqué au personnel.

Contre-indications

Le produit de contraste est à base d'iode et est donc contre-indiqué aux personnes allergiques à l'iode. Dans certains cas, des mesures spécifiques permettront de réaliser l'examen. Il est indispensable de notifier toute allergie à tous les médecins qui vous suivent.

Le produit de contraste peut également perturber l'efficacité de filtration des reins. En cas d'insuffisance rénale, l'examen sera contre-indiqué ou nécessitera certaines précautions particulières. Une insuffisance hépatique ou cardiaque doit également être prise en compte lors de la réalisation du scanner.

Notifiez toute pathologie ou tout symptôme anormal à votre médecin, ainsi que toute prise médicamenteuse.

Ces pros peuvent vous aider