Sommaire

Certaines substances provoquent des dommages au cœur de nos cellules, au sein de notre patrimoine génétique. Ces mutations peuvent être à l'origine de maladies graves. Il est ainsi utile de disposer d'outils pour déterminer si un produit donné est susceptible de produire ce type d'effets. Le test d'Ames est l'un d'eux.

Toutes les infos dans notre article.

Définition

Le test d'Ames est un test mené en laboratoire visant à déterminer le pouvoir mutagène d'une substance, c'est-à-dire sa capacité à modifier l'ADN des êtres vivants. De nombreux cancers sont liés à des modifications affectant le patrimoine génétique.

Cette méthode est peu coûteuse, facile à mettre en œuvre, et permet de tester rapidement le pouvoir génotoxique d'un composé.

Principe du test

Il repose sur l'utilisation d'une bactérie mutante Salmonella typhimurium, qui a perdu sa capacité à produire un acide aminé, l'histidine :

  • Comme il est essentiel à son développement, la bactérie ne peut se développer que si le milieu de culture en contient.
  • Mais si elle est en contact avec un produit chimique qui provoque des mutations dans son patrimoine génétique, elle peut réacquérir sa capacité à produire de l'histidine, et sera donc capable de se développer sur un milieu de culture dénué de l'acide aminé.
  • Au contraire, si le produit chimique testé n'a pas de pouvoir mutagène, aucune bactérie ne pourra se développer sans apport extérieur d'histidine.
  • Le nombre de colonies de bactéries parvenant à croître sur un milieu de culture sans histidine est donc un reflet du pouvoir mutagène d'un composé chimique.

7 souches différentes de Salmonella typhimurium peuvent être utilisées.

Utilisation de E. coli

À la place de cette bactérie, les chercheurs utilisent parfois Escherichia coli, qui porte une mutation l'empêchant de produire un autre acide aminé, le tryptophane.

Le principe du test reste le même :

  • Trois souches différentes sont disponibles.
  • Le choix de la bactérie et de la souche particulière varie en fonction de la nature du produit testé.

Exemple d'utilisation : détection des cytostatiques chez les soignants

Le test d'Ames a de nombreuses applications. Parmi celles-ci, il est utilisée pour détecter l'exposition de professionnels à des substances toxiques dans le cadre de leur activité.

Risques des cytostatiques

Dans le domaine médical, les infirmiers peuvent être exposés à des médicaments cytostatiques, utilisés notamment dans le cadre de chimiothérapies.

Ces substances permettent d'améliorer le pronostic vital des malades, mais ne sont pas sans danger : elles peuvent entraîner des mutations de l'ADN, favoriser le développement de cancer ou de troubles de la reproduction. Les personnels soignants qui les manipulent peuvent y être exposés, lors d'un contact avec la peau ou par inhalation.

Le test d'Ames permet ainsi de déterminer une éventuelle contamination.

Déroulement du test

La présence de ces composés génotoxiques est recherchée dans les urines des infirmiers. Un échantillon est prélevé, puis mis en contact de la souche de bactérie choisie pendant 12 h, à 37°C. Des quantités croissantes du mélange sont ensuite prélevées et déposées sur des boîtes en plastique rondes (boite de pétri) ; après une incubation de 48 h à 37°C, le nombre de colonies bactériennes, qui apparaissent sous la forme de petits points blancs, sont comptés. Plus leur nombre est important, plus les urines contiennent de substances mutagènes.

L'intérêt de ce suivi est par exemple d'observer l'évolution des résultats au test d'Ames pour savoir si les mesures prises pour améliorer la protection du personnel soignant, en adaptant les modes de préparation et d'administration des produits dangereux, sont efficaces.

L'intérêt de ce suivi est par exemple d'évaluer les effets de changements de pratiques en milieu hospitalier, destinés à améliorer la protection du personnel soignant (adaptation des modes de préparation, d'administration des produits dangereux...). Le test d'Ames est dans ce cas mené avant les changements, puis après, pour voir si les mesures prises s'avèrent efficaces.