Danger des ondes électromagnétiques

Sommaire

Notre environnement s’enrichit chaque jour de nouveaux matériels de haute technologie : téléphones portables, box wifi, télévisions, four à micro-ondes, antennes relais, etc. Ces équipements émettent des ondes électromagnétiques à différents niveaux de puissance.

Bien que de nombreuses études soient à l’œuvre, leur dangerosité ne demeure pas encore prouvée mais l’application d’un principe de précaution semble cependant nécessaire.

Effets des ondes électromagnétiques sur la santé

De nombreuses études ont été publiées à ce sujet mais entrent souvent en contradiction. Une étude issue des recherches de l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris) pointe cependant deux phénomènes induits par les champs électromagnétiques. Les tests effectués sur des rats exposés à des fréquences proches de celles délivrées par les antennes relais ont montré que :

  • Les animaux seraient plus sensibles au froid en raison de l’action des ondes sur le système de thermorégulation corporel.
  • Les rats avaient tendance à manger davantage.
  • La qualité de leur sommeil n’était cependant pas altérée.

Ce dernier point demeure important car les personnes dites électrosensibles semblent souffrir davantage d’insomnies, de réveils fréquents et de difficultés pour s’endormir. Parmi les autres effets indésirables que pourraient causer les ondes figurent :

  • l’affectation des cellules cérébrales et le développement de tumeurs du cerveau par les ondes émises par le téléphone portable, directement absorbées par le cerveau ;
  • les difficultés de concentration et de mémorisation ;
  • des troubles de l'attention ;
  • des maux de tête ;
  • des perturbations du sommeil ;
  • des symptômes cutanés ;
  • des troubles visuels ;
  • des problèmes cardiovasculaires ;
  • une diminution de la fertilité.

En raison du peu de recul possible sur ses effets et des résultats cliniques uniquement valables sur des animaux, seul le principe de précaution peut être appliqué face au phénomène.

Précisons toutefois qu'en 2018, l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a reconnu la réalité des troubles présentés par les personnes victimes d'électrohypersensibilité (EHS ou intolérance environnementale idiopathique attribuée aux champs électromagnétiques) et l'Agence estime que 5 % de la population sont concernés (soit environ 3,3 millions de Français).

Par ailleurs, en 2019, l'Anses a indiqué que certaines expertises mettent en évidence des effets biologiques sur l'activité cérébrale en cas d'exposition à un niveau de débit d'absorption spécifique (DAS) supérieur à 2 W/kg.

Mesures de précaution à prendre face aux ondes électromagnétiques

Protéger les enfants

Il convient tout d’abord de protéger les enfants de ces ondes. Leur boîte crânienne étant plus petite et leurs tissus plus souples que ceux des adultes, ils sont plus exposés aux radiofréquences que les adultes.

Il est donc conseillé de les limiter dans le cadre de l’utilisation de :

  • tablettes ;
  • téléphones portables ;
  • ou tout objet potentiellement relié à une box via le wifi.

Il ne faut pas non plus oublier que les enfants sont exposés de plus en plus tôt aux objets utilisant une technologie sans fil avec les babyphones, les jouets radiocommandés ou connectés, ou encore les talkies-walkies.

Même s'il n’est pas démontré scientifiquement que l’exposition des enfants aux radiofréquences a des effets sur leur comportement et leur santé, il est en revanche possible qu’elle influe sur leur bien-être et leurs fonctions cognitives : mémoire, attention et fonctions exécutives.

Vérifier la proximité d'une antenne relais

De plus, lors de l’achat ou de la location d’un bien immobilier, il est nécessaire de vérifier si ce dernier est situé près d’une antenne relais. En effet, ces dernières peuvent augmenter de 50 % le niveau d’exposition aux ondes dans le cadre de l’installation de la 4G.

Il est assez simple de vérifier si un logement est proche d’une antenne relais en utilisant le site Internet Cartoradio. Il suffit de renseigner une adresse pour connaître l'emplacement des stations radioélectriques environnantes (le site précise l’emplacement des stations électriques et les résultats des mesures du champ électromagnétique).

Limiter la surexposition

Enfin, afin de limiter la surexposition à ces ondes, il est conseillé de :

  • Ne pas dormir a coté d’un ordinateur, d’une télévision, d’une borne wifi ou d’un téléphone portable allumé.
  • Téléphoner à l’aide d’un kit main libre et de préférence dans un lieu où la réception est bonne.
  • Limiter la fréquence et la durée des appels.
  • Placer les objets sources des ondes à distance des lieux de vie tels qu’un lit, un bureau ou encore un canapé.

Pour aller plus loin :