Sommaire

Le neurinome de l’acoustique est une tumeur de l’oreille interne. Compte tenu de son emplacement, il est susceptible d’entraîner des dommages auditifs, mais aussi relatifs à l’équilibre. On vous en dit plus sur cette tumeur.

Tumeur de l'oreille interne : le neurinome de l’acoustique

Le neurinome de l’acoustique est une tumeur bénigne localisée dans l’oreille interne :

  • Elle est unilatérale.
  • Elle semble liée à la multiplication anarchique des cellules de Schwann (responsables de la fabrication de la gaine de myéline).
  • Elle se développe sur le nerf de l’audition et celui de l’équilibre.

Résultat : la tumeur comprime les nerfs, et l’oreille ne peut plus assurer la communication de ses informations avec le cerveau.

L’évolution de la tumeur est lente : elle grossit en moyenne de un à deux millimètres par an, si bien que le nerf auditif est détruit de manière progressive et que le cerveau a le temps de s’adapter en compensant.

Symptômes du neurinome de l’acoustique

Les symptômes d’un neurinome de l’acoustique sont :

  • la diminution progressive et unilatérale de l’audition, c’est d’ailleurs ce qui amène les personnes atteintes à consulter ;
  • des acouphènes : des bruits parasites audibles dans une oreille ou dans les deux, et qui ne répondent pas à une stimulation extérieure ;
  • des troubles de l’équilibre, des vertiges : une sensation illusoire de mouvement du corps dans l’espace ou de l’environnement par rapport au corps ;
  • des nausées ;
  • éventuellement une surdité soudaine.

Tumeur de l'oreille interne : quel traitement ?

Pour repérer la présence de la tumeur auditive, il faut se soumettre à une technique d’imagerie médicale : l’imagerie par résonance magnétique (IRM).

Une fois repérée, il faut retirer la tumeur ou la détruire :

  • La chirurgie a pour but d'enlever la tumeur : le risque est alors de sacrifier le nerf de l’audition, ou d’endommager le nerf facial (mais, dans ce cas, une rééducation est possible).
  • La radiochirurgie a recours à un instrument spécifique pour détruire la tumeur, le Gamma Knife (ou scalpel gamma) : le principe consiste à irradier la tumeur par des rayons gamma. Cette méthode est réservée aux neurinomes de moins de deux centimètres. Elle permet de minimiser le risque de séquelles en évitant une opération difficile.

Pour approfondir le sujet :