Sommaire

 

Les ganglions palpés sous l’aine suscitent bien souvent une inquiétude plus importante que s’ils étaient sous l’aisselle.

Mais, comme pour les autres parties du corps, la gravité d'un ganglion sous l’aine dépend de beaucoup de choses : notamment de sa taille, de la présence éventuelle d’un autre ganglion, de votre âge, etc.

Quelques clés pour comprendre ce type de ganglion.

Aine : un endroit naturellement riche en ganglions

Les ganglions sont en fait des réservoirs remplis de cellules immunitaires, les fameux globules blancs. Leur présence est tout à fait normale et chaque être humain en possède un peu partout sur le corps. Cependant :

  • L’aine, cette région située entre votre bassin et le sommet de vos jambes, contient toute une chaîne de ganglions qui, contrairement à ceux des aisselles, sont rarement palpés par hasard.
  • Ces ganglions précis traitent la lymphe qui provient de l’ensemble de vos membres inférieurs et des fesses.
  • Une augmentation anormale des ganglions (adénopathie) au niveau de l’aine peut donc être le signe d'une anomalie dans l'ensemble de ces endroits.

Un ganglion enflé au niveau de l'aine doit donc être pris au sérieux et nécessite le diagnostic d’un médecin. En outre, une enflure située au niveau de l’aine ne provient pas nécessairement d'un ganglion et peut être le signe :

  • d'un anévrisme, poche qui se forme sur la paroi d'une artère et qui peut éclater, provoquant une hémorragie ;
  • d'une hernie inguinale, grosseur au niveau de l'aine due au passage d'une partie du péritoine, membrane tapissant l'abdomen, dans le canal inguinal, passage creux au niveau de l'abdomen ;
  • ou d'une hernie crurale, grosseur due au passage sous la peau d'un ligament abdominal, le ligament inguinal.

Ganglion à l'aine : nécessité d'un avis médical

Si le gonflement anormal d'un ganglion est constaté au niveau de l'aine, il est nécessaire qu’un médecin procède à des examens pour vérifier la taille et la consistance du ganglion. Il devra aussi examiner l’ensemble de vos membres inférieurs jusqu’à la plante des pieds pour détecter d'éventuelles : plaies, coupures ou même piqûres de vaccin au niveau des fesses, qui peuvent provoquer l’apparition temporaire d’un ganglion.

S’il a un doute, et si le ganglion est inquiétant, le médecin peut demander des examens complémentaires :

  • prise de sang et analyse de la formule sanguine ;
  • ponction (prélèvement) de moelle osseuse ;
  • ou biopsie ganglionnaire, c'est-à-dire prélèvement et analyse d'un échantillon du ganglion.

Causes d'un ganglion à l'aine

Comme pour tous les ganglions, un gonflement peut être le signe d’une inflammation bénigne. Certains cas plus graves nécessiteront un traitement :

  • infection cutanée ;
  • infection générale ;
  • maladie générale inflammatoire auto-immune (dues à une activité anormale du système immunitaire) ;
  • lymphome (cancer du système lymphatique) ;
  • leucémie.
Lire l'article Ooreka