/

Cancer

/

Accueil

Cancer, le guide

Cancer

Le cancer est une maladie extrêmement fréquente qui concernera 50 % des hommes et 35 % des femmes une fois dans leur vie. Causée par l'environnement ou le mode de vie, cette pathologie se caractérise par la prolifération incontrôlée de cellules parfois associée à de graves symptômes et, si rien n'est fait, à la mort.

Ce site va vous aider, en toute indépendance et avec des mots simples, à mieux comprendre pour bien choisir...


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
bruno leclerc

chiropracteur diplomé "doctor of chiropractic" usa | cabinet chiropratique bruno leclerc

Expert

fo
fouzia ouzzani

doctorante en orthophonie.

Nouvel expert

emma rahari

psychologue | ecoute active, approche humaniste

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Cancers, l’essentiel en une page

La page ci-dessous vous donne un aperçu des chapitres et messages principaux abordés dans notre guide sur les cancers.

Pour en savoir, plus cliquez sur les liens de votre choix.

Qu'est-ce que le cancer ?

Il est important de connaître la définition du cancer pour bien savoir de quoi il s'agit. Les statistiques sur le cancer prouvent que cette pathologie peut avoir des origines multiples, elles-mêmes augmentées par des facteurs de risques connus. Les causes du cancer sont notamment, les agents extérieurs, les cancérigènes, les causes infectieuses, les causes émotionnelles, les cancers héréditaires et génétiques.

Oncologie

L'oncologie, la spécialité médicale qui s'intéresse au cancer, a classé les différents types de cancers et de tumeurs en fonction de leurs caractéristiques. Ainsi, on distingue :

  • les nodules, des lésions cutanées ou muqueuses généralement sans gravité, les nodules malins, synonymes de cancer, étant plus rares ;
  • le kyste, cavité pathologique mais systématiquement bénigne contenant une substance liquide ou molle ;
  • les polypes cancéreux, excroissances bénignes ;
  • les adénomes, des tumeurs généralement bénignes mais susceptibles de devenir malignes et capables de se développer sur les glandes endocrines, les organes ou les muqueuses ;
  • le carcinome, des tumeurs cancéreuses de gravité variable pouvant toucher toutes les régions du corps (peau, muqueuses, organes, glandes endocrines) ;
  • le sarcome, forme de cancer malin touchant le tissu conjonctif (tissu qui relie les organes entre eux) ;
  • le myélome, ou maladie de Kahler, qui est un cancer malin affectant les os et plus particulièrement la moelle osseuse ;
  • les métastases, ou cancer secondaire, soit un foyer de cellules cancéreuses se développant sur un organe mais provenant du cancer affectant un autre organe (en cas de décès, la mortalité des cancers est dans 90 % des cas due aux métastases).

Par ailleurs, chaque tumeur maligne peut être classée en fonction du stade du cancer, c'est-à-dire de sa gravité.

Cancers rares

Il existe des cancers relativement fréquents, d'autres sont des cancers foudroyants et certains sont des cancers rares. Ils sont de gravité variable et presque tous peuvent, sans prise en charge adaptée, déboucher sur un cancer généralisé et une phase terminale de cancer.

Les cancers rares sont : le cancer du péritoine, le cancer de l'œil, le cancer des testicules, le sarcome d'Ewing, le sarcome de Kaposi, le sarcome des tissus mous et des viscères, le liposarcome, le rhabdomyosarcome, le trophoblastome, la tumeur des cordes vocales, la tumeur au cerveau, le cancer des glandes surrénales, la tumeur neuroendocrine, le cancer du cœur.

Il faut également considérer de façon spécifique les cancers de l'enfant et les cancers chez les personnes âgées qui sont pris en charge en oncogériatrie. Par ailleurs, le cancer de la vessie n'est pas des plus rares mais il est traité dans cette section.

Symptômes et diagnostic du cancer

Les symptômes d'un cancer dépendent en grande partie du type de cancer, de son étendue et de l'âge du patient. Ainsi, chaque type de cancer va provoquer des symptômes particuliers. Néanmoins, il existe des symptômes et des signes spécifiques qui alertent sur la présence éventuelle d'un cancer (parmi eux se trouve la douleur cancéreuse, qui est fréquente).

Ces signes sont généralement insuffisants pour poser avec certitude le diagnostic de cancer. Des examens complémentaires (parfois nombreux) sont donc nécessaires pour diagnostiquer un cancer.

Certains de ces examens ne sont pas uniquement à visée diagnostique puisqu'ils sont également utilisés dans le dépistage du cancer, c'est-à-dire de façon préventive pour détecter précocement la formation d'un cancer éventuel (c'est par exemple le cas de la mammographie ou de la coloscopie). Un dépistage précoce permet une prise en charge plus efficace.

Traitement du cancer

Les traitements du cancer sont nombreux mais choisis avec soin en fonction du type de cancer, des symptômes qu'il entraîne et de l'état de santé général du patient (son âge et ses antécédents notamment). En fonction de ces éléments, les traitements proposés seront (seuls ou combinés).

La chimiothérapie est basée sur l'administration de médicaments qui vont détruire les cellules tumorales ou empêcher leur prolifération. La radiothérapie consiste à irradier les cellules cancéreuses pour les détruire à l'aide de rayons. La curiethérapie est basée sur le même principe que la radiothérapie si ce n'est que des éléments radioactifs sont placés directement au contact de la tumeur (radiothérapie interne). L'hormonothérapie intervient au niveau hormonal afin de bloquer la stimulation hormonale des cellules cancéreuses. L'immunothérapie cherche à stimuler le système immunitaire pour qu'il puisse lutter contre certains cancers. La chirurgie est un traitement local très courant qui consiste à ôter la tumeur. La greffe de moelle osseuse est utilisée en cas de cancer du sang (leucémie ou myélome) lorsque le cancer empêche la fabrication normale des cellules sanguines.

Il existe également des vaccins contre le cancer qui, eux, entrent davantage dans le cadre de la prévention du cancer. Par ailleurs, il ne faut pas négliger des traitements alternatifs du cancer, dont la cure de Breuss ou les aliments anti-cancers même si leur efficacité et leurs propriétés doivent être considérées avec précaution.

Vivre avec un cancer

Vivre avec un cancer est souvent une véritable épreuve. Elle est éprouvante aussi bien physiquement que psychologiquement. D'ailleurs, c'est également une épreuve pour l'entourage qui doit lui aussi apprendre à vivre avec un malade du cancer.

C'est pour cette raison qu'il est important de savoir qui contacter et vers qui il est possible de se tourner pour avoir un soutien et une aide face au cancer. Il existe notamment un certain nombre d'associations et il est également possible de se renseigner auprès de la Ligue contre le cancer.

Bien entendu, il est aussi possible de prendre conseil auprès de son oncologue et des équipes soignantes qui sont là pour encadrer les patients.


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.